Contact

trium2017@univ-lemans.fr
02 43 83 38 13

Partenaire

  • Centre Hospitalier du Mans

Jeudi 5 octobre 2017

 
Quatrième édition des Journées TRIUM :

 Santé, Sciences et Société
  " Regards croisés sur la recherche et l’innovation
en lien avec les problématiques de la santé en territoire ?  "

 

Le jeudi 5 octobre 2017, organisée en collaboration avec le Centre Hospitalier du Mans (CHM), la  4ième édition des Journées d’échange et de réflexion TRIUM présentait l’apport des sciences humaines et sociales aux problématiques de santé de notre territoire.

« Nièvre, Cher, Eure-et-Loire, j’entends parler de cette désertification médicale qui ressemble à une diagonale sur notre territoire » a relevé le préfet de la Sarthe, Nicolas Quillet suite à l’intervention de la Médecin en chef des armées, Jacqueline BOISSIN, qui expliquait comment un bateau de l’armée est symbole aussi de désert médical. Le docteur Jacques Choukroun a ensuite démontré comment cette désertification médicale avait de fortes répercussions sur les activités hospitalières notamment celles des urgences.

« La relation médecin-patient se modifie avec l’introduction de nouvelles technologies dans les processus de santé. » a souligné Véronique Jean, directrice des affaires médicales et de la recherche au Centre Hospitalier du Mans. Cet échange à la première table ronde a eu un écho sur la seconde table ronde quand Magali Bouteille-Brigant, enseignant-chercheur au laboratoire de droit de l’université, a mis en avant les problèmes de responsabilité que cela pouvait engendrer. Cette table-ronde a permis de rappeler « que tout individu a un droit d’accès à la santé et que ce droit ne doit pas lui être retiré même s’il se retrouve dans un espace complexe tel que les prisons » par la voix de Omar Zanna, sociologue.

Le témoignage de deux étudiants ayant réussi leur  première année commune aux études de santé a donné un éclairage fort sur la formation PluriPass. Ils ont raconté les atouts de cette formation, la  possibilité de rester au Mans pour suivre la première année de médecine et d’accéder aux cours en ligne. Lucides, ils ont identifié ce risque d’isolement induit par les cours à distance. Deux ans plus tard, ils poursuivent leurs études de santé démontrant les bienfaits de PluriPass.

Tout au long de la matinée, témoignages, retours d’expériences et tables-rondes ont abordé, sous des angles différents, le fil ténu entre nouvelles technologies et lien social. Si le rôle de l’innovation technologique au service de la santé fait l’unanimité, la fragilisation du lien humain en est une conséquence. Les sciences humaines doivent aujourd’hui se pencher sur ces nouvelles problématiques sociétales.

 

 

 

 


 

Plan d'accès